Taking too long? Close loading screen.
Now Reading:
Régime Jammeh/Violations des droits de l’Homme : Une commission prend fonction ce lundi
Full Article 2 minutes read

Régime Jammeh/Violations des droits de l’Homme : Une commission prend fonction ce lundi

Une commission chargée de mener des enquêtes sur les violations des droits de l’homme a été mise en place ce lundi en Gambie. Sa mission, enquêter, identifier et si nécessaire, recommander des poursuites contre les auteurs des exactions et autres violations des droits de l’Homme commises sous le règne de Yahya Jammeh.

La Gambie veut faire table rase et panser les plaies de son passé tumultueux sous le régime de l’ex homme fort de Banjul Yahya Jammeh . Depuis 2017, une Commission « Vérité, réconciliation et réparations » (TRRC en Anglais) a été mise en place par Adama Barrow, l’actuel président gambien. Ce lundi, les onze (11) membres du TRRC ont prêté serment et démarrent officiellement leurs missions. Il s’agit principalement de faire la lumière sur les violations des droits de l’Homme commises sous l’ancien régime.

La commission devra pour cela, écouter les victimes ou leurs proches. Des audiences publiques qui devraient démarrer sous peu selon le Ministre de la Justice, Aboubacarr Tambadou, ont été prévues à cet effet. La commission au terme de ses travaux, pourra en outre recommander ses poursuites contre les personnes identifiées comme les auteurs de ces violations.

L’ex président Yahya Jammeh resté au pouvoir pendant 22 ans est évidemment dans le collimateur de la Commission. Des organisations de défense des droits de l’homme et des collectifs de victimes ou de parents de victimes exigent que l’ancien président aujourd’hui en exil en Guinée Equatoriale, réponde de ses actes devant la justice. L’entrée en scène de cette commission représente un mince espoir de le voir un jour à la barre.

Recommandations

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.