Taking too long? Close loading screen.
Vous lisez actuellement:
RDC: quatre civils et un milicien tués dans des combats dans l’est
Full Article 2 minutes read

RDC: quatre civils et un milicien tués dans des combats dans l’est

La violence récurrente dans l’est de la République démocratique du Congo a fait cinq morts – quatre civils et un milicien – alors que le pays va entrer dans une phase décisive de son processus électoral, a-t-on appris lundi de sources locales.

A Beni, les Allied defence force (ADF) ougandais sont accusés d’avoir “égorgé deux civils” et d’avoir tué deux civils à Mavivi où se trouve l’aéroport de la ville, a déclaré à l’AFP Donat Kibwana, administrateur du territoire de Beni (Nord-Kivu).

Les deux premières victimes ont été tuées à la machette tandis que les deux autres portent des traces de balles, a affirmé à l’AFP Noella Muliwavio, présidente de la société civile, alors qu’elle se trouvait à la morgue où les corps sont gardés.

Selon M. Kibwana et Mme Muliwavio, deux autres civils sont portés disparus.

“Nous constatons avec regret que les interventions de l’armée se font toujours après des attaques meurtrières”, a déclaré Mme Muliwavio.

Confirmant le bilan de quatre civils tués, le porte-parole de l’armée dans la région, le capitaine Mak Hazukay a déclaré à l’AFP que “les opérations contre ces ADF se poursuivent encore”.

Dans une offensive de l’armée dans le territoire voisin de Lubero (Nord-Kivu), un milicien du groupe rebelles Maï-Maï Mazembe a été tué et leur quartier général détruit, selon l’officier.

Présents en RDC depuis 1995, les ADF sont des rebelles ougandais musulmans à l’idéologie méconnue. Ils sont accusés d’être des auteurs d’une série des massacres de civils depuis octobre 2014 à Beni et ses environs.

Les ADF sont accusés aussi d’avoir tué quinze Casques bleus tanzaniens en décembre 2017 dans la région de Beni.

Le Nord-Kivu est le fief de nombreux groupes armés qui tuent ou enlèvent des civils depuis plus de vingt ans.

Recommandations

Input your search keywords and press Enter.