Taking too long? Close loading screen.
Now Reading:
RDC: la Céni publie une liste provisoire des 25 candidats à l’élection présidentielle
Full Article 2 minutes read

RDC: la Céni publie une liste provisoire des 25 candidats à l’élection présidentielle

En République Démocratique du Congo, ils sont au total vingt-cinq candidats, dont une femme seulement, qui ont déposé leur dossier de candidature pour l’élection présidentielle prévue le 23 décembre, selon la liste affichée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) à l’entrée de son siège.

Parmi les candidatures, on note celle de l’opposant Jean-Pierre Bemba Gombo, un ex-chef rebelle et ancien vice-président durant la transition 2003-2006. Il préside le Mouvement de Libération du Congo (MLC), la deuxième force d’opposition à l’Assemblée nationale et celle de l’opposant Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi, président de l’Union pour la Nation congolaise (UNC), troisième parti de l’opposition par le nombre de ses députés à l’Assemblée nationale. Cet ex-proche du président Joseph Kabila a présidé de l’Assemblée nationale avant de tomber en disgrâce.

L’opposant Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) et du Rassemblement de l’opposition congolaise (Rassop), fait partie également de cette liste. Il est le fils de l’opposant historique Etienne Tshisekedi wa Mulumba, décédé le 1er février 2017 à Bruxelles – et dont la dépouille n’a toujours pas été rapatriée.

Il avait suspendu en mars sa participation aux plénières de l’Assemblée nationale et renoncé à la perception de ses émoluments pour dénoncer l’illégitimité des institutions du pays – tant le président Kabila que l’Assemblée ont été élus en novembre 2011 pour un mandat de cinq ans, mais les scrutins pour pourvoir à leur remplacement n’ont jamais eu lieu et sont désormais fixés au 23 décembre prochain.

La Céni a accordé mercredi cinq jours supplémentaires aux candidats pour des opérations d’ajout, de retrait ou de substitution. Elle doit publier le 24 août une liste provisoire des candidats, puis le 19 septembre la liste définitive.

Selon plusieurs membres du bureau de la Céni, plusieurs candidatures à la présidentielle pourraient être écartées pour cause notamment de casiers judiciaires et de double nationalité.

Recommandations

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.