Taking too long? Close loading screen.
Now Reading:
Mozambique : le gouvernement et l’opposition signent un mémorandum sur le désarmement des groupes armés
Full Article 2 minutes read

Mozambique : le gouvernement et l’opposition signent un mémorandum sur le désarmement des groupes armés

Le président du Mozambique, Filipe Nyusi, a annoncé lundi la signature d’un mémorandum d’entente avec la Résistance nationale mozambicaine (Renamo), le principal parti d’opposition du pays, portant sur le désarmement, la démobilisation et la réintégration de ses combattants.

“Ce mémorandum identifie clairement les problèmes militaires existant, et définit en conséquence des mesures décisives pour parvenir à une paix réelle et durable”, a déclaré le président dans une adresse à la nation. “Dans les jours à venir, nous annoncerons les mesures concrètes basées sur ce mémorandum”, a-t-il ajouté.

M. Nyusi a appelé tout le monde à faire preuve d’intelligence et de patience au cours du processus de démilitarisation et de construction d’un pays apaisé, où prévaudront la tolérance et l’harmonie.

“Nous appelons la communauté internationale à accompagner et à soutenir le processus de décentralisation, de désarmement et de démilitarisation, et plus particulièrement la réintégration des combattants de la Renamo, qui sont nos frères”, a indiqué M. Nyusi.

Le processus de démilitarisation, de démobilisation et de réintégration des hommes de la Renamo vise essentiellement à les désarmer et à les faire sortir du maquis pour qu’ils puissent reprendre une vie sociale normale.

Des accords avaient déjà été conclus entre le président Nyusi et le défunt leader de la Renamo, Afonso Dhlakama. Les négociations ont à présent lieu entre le gouvernement et le chef par intérim de la Renamo, Ossufo Momade.

Recommandations

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.