Taking too long? Close loading screen.
Now Reading:
Effondrement d’un pont au Bénin: les transporteurs cherchent à rétablir le trafic
Full Article 2 minutes read

Effondrement d’un pont au Bénin: les transporteurs cherchent à rétablir le trafic

La réunion a permis de dénombrer 870 camions bloqués de l’autre côté du Bénin. Une solution de contournement pas le Burkina Faso a été trouvée, selon le secrétaire général du Syndicat des commerçants importateur-exportateur et transporteurs du Niger, Chaibou Tchombiano : « Donc c’est en passant par le Burkina Faso. Le Burkina étant un pays tampon, les autorités vont aller le négocier pour qu’ils puissent apporter des facilités ».

Dans le sens inverse, dans la ville nigérienne de Gaya, plusieurs camions chargés d’oignons en partance pour Cotonou sont bloqués. Le président de l’Observatoire régional de l’oignon pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Moustapha Kadry , est préoccupé : « L’oignon c’est un produit périssable, donc c’est pour cela que nous sommes en train de les orienter vers le corridor du Burkina Faso, Togo ou Ghana, ou même la Côte d’Ivoire ».

Une autre inquiétude des Nigériens est la rupture des stocks, mais le président des commerçants du Niger, Sani Chipkaou, se veut rassurant : « Un comité mis en place est chargé de rencontrer le ministre du Commerce et le Premier ministre pour trouver des solutions. Il n’y aura pas de pénurie ».

En attendant la réhabilitation du pont, des deux côtés de la rive du fleuve Niger, les piroguiers qui ont repris le relai se frottent les mains.

Recommandations

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.