Taking too long? Close loading screen.
Now Reading:
Des membres présumés de Boko Haram décapitent sept villageois dans le nord-est du Nigeria (témoins)
Full Article 2 minutes read

Des membres présumés de Boko Haram décapitent sept villageois dans le nord-est du Nigeria (témoins)

Un chef de village et six autres personnes ont été décapités lorsque des membres présumés de Boko Haram ont pris d’assaut un village dans le nord-est du Nigeria, ont rapporté mardi des habitants.

Les assaillants ont également mis le feu au village de Munduri, dans l’Etat de Borno, provoquant une panique dans le village lundi soir, a déclaré Baba Ali Daudu, un habitant.

“Ils ont tué notre sarkin (chef du village) et sa femme et ont tué cinq autres personnes. Notre village entier a été incendié”, a-t-il raconté.

Des sources ont déclaré à Xinhua que les assaillants étaient arrivés à bord de motos et de camions. Certains habitants sont rentrés mardi matin dans leur village pillé, situé à environ 15 km au nord de Maiduguri, chef-lieu de l’Etat de Borno.

Un villageois identifié comme Musa Mohammed a déclaré que tout son bétail avait été brûlé, de même que ses réserves de nourriture et celles de nombreux autres villageois.

Les autorités locales n’ont jusqu’ici émis aucun commentaire sur l’attaque.

Le groupe terroriste Boko Haram est soupçonné d’avoir mené cet assaut. Depuis 2009, le groupe a été accusé de la mort de plus de 20.000 personnes, principalement dans la région du nord-est du Nigeria.

Recommandations

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.