Taking too long? Close loading screen.
Vous lisez actuellement:
Cinq travailleurs humanitaires enlevés dans le sud de la Somalie
Full Article 2 minutes read

Cinq travailleurs humanitaires enlevés dans le sud de la Somalie

Des combattants shebab présumés ont enlevé cinq travailleurs humanitaires dans le sud de la Somalie, a révélé vendredi un responsable gouvernemental.

Mohamed Isak Ibrahim Aflow, directeur de l’Agence somalienne de sécurité et de renseignements (NISA) dans la région de Bay, a confirmé vendredi l’enlèvement des travailleurs de la Société somalienne du Croissant-Rouge.

M. Aflow a déclaré aux journalistes à Baidoa, chef-lieu de la région, que les travailleurs humanitaires distribuaient de la nourriture dans le village de Busle, dans la banlieue de Baidoa, quand ils ont été enlevés jeudi par des combattants.

Des mesures ont été prises pour assurer la libération des trois femmes et deux hommes. La Société somalienne du Croissant-Rouge n’a pas encore commenté cet événement.

Aucun groupe n’a revendiqué ce dernier enlèvement mais les shebab, qui se battent pour renverser le gouvernement, visent régulièrement les travailleurs humanitaires en demandant parfois une rançon en échange de la libération des otages.

Un officier de police, qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré qu’ils soupçonnent également les shebab d’être derrière ces enlèvements.

Les attaques contre les travailleurs humanitaires dans ce pays de la Corne de l’Afrique sont fréquentes et ont augmenté ces dernières années. Le pays est déchiré par les conflits depuis 1991, mais progresse toutefois vers la stabilité.

Recommandations

Input your search keywords and press Enter.