Taking too long? Close loading screen.
Now Reading:
Centrafrique: Plus de 1000 jeunes seront bientôt intégrés dans l’armée
Full Article 3 minutes read

Centrafrique: Plus de 1000 jeunes seront bientôt intégrés dans l’armée

« Mille vingt trois jeunes » devront être recrutés dans les prochains jours pour servir dans les rangs des Forces Armées Centrafricaines (FACA) selon la direction générale des Ressources Humaines du Ministère.

L’annonce a été faite ce samedi 4 août au cours d’une rencontre avec la presse à Bangui. Les autorités du département de la Défense nationaleont expliqué avoir l’autorisation de déclencher le processus de l’opération.

« Nous avons l’autorisation de lancer ce 4 août la première phase qui est la sensibilisation à l’endroit des jeunes des deux sexes, aptes et qui auraient réuni certaines conditions pour pouvoir être recrutés au sein des FACA », a expliqué Lieutenant-colonel Ghislaine Léa Yangongo, directrice générale des Ressources Humaines des Forces armées centrafricaines.

L’engagement va s’effectuer à deux niveaux d’après l’officier. « Il y aura un recrutement ciblé et un recrutement de masse. Pour ceux qui voudront être recrutés de manière ciblée les spécialistes, il y aura des critères en plus : le niveau d’études pour ceux qui veulent intégrer le génie et l’armée de l’air », a-t-elle précisé.

Des conditions sous-tendent à ce recrutement : l’âge qui varie entre 18 et 25 ans, le niveau d’études pour les spécialistes et un casier judiciaire vierge pout chaque candidat. « Il faut être de nationalité centrafricaine, être âgé entre 18 et 25 ans, n’avoir pas été à l’origine d’un cas d’exaction ou être condamné », a établi l’officier.

Lieutenant-colonel Ghislaine Léa Yangongo a rassuré que « le dépôt de dossier commencera autour du 3 septembre », le mois d’août étant réservé à la sensibilisation. L’essentiel selon elle est d’atteindre les jeunes de l’ensemble du territoire afin « de rompre avec le passé ».

Encore un don en moyens logistiques aux FACA

Lundi 6 août, l’ambassade des Etats Unis à Bangui va remettre aux autorités militaires les clés de 57 véhicules. Ce don qui intervient après celui de septembre 2017, fait partie du soutien du Gouvernement américain au peuple centrafricain. Il vise à améliorer les capacités logistiques des forces de défense pour une meilleure sécurisation du pays.

« Ce sont 57 véhicules dont 42 Toyota Hillux, 6 camions Renault de dix roues et 9 camions citernes. Ils sont équipés de radios, des boussoles, des pièces de rechange et des caisses à outils », a indiqué le Lieutenant-colonel, Mark Choate, l’officier de liaison de la défense à l’ambassade des Etats Unis à Bangui.

Lieutenant-colonel Choate révèle que les Etats Unis vont financer « trois semaines de formation des chauffeurs, un mois pour les mécaniciens et une année de plus pour montrer comment maintenir ces véhicules en bon état ». Il demeure convaincu que son pays s’est engagé à soutenir « la souveraineté et l’indépendance de la République Centrafricaine ».

Le coût total d’achat de ce matériel militaire qui exclu l’armement est évalué à 8,5 millions de dollars (4.790.855.000 F Cfa).

Recommandations

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.