Taking too long? Close loading screen.
Vous lisez actuellement:
Burkina Faso : La Coordination des Associations Burkinabè de la Cote d’Ivoire (CAB-CI) exhorte le gouvernement à faciliter l’établissement de la CNIB pour les Burkinabè de la Cote d’Ivoire.
Full Article 2 minutes read

Burkina Faso : La Coordination des Associations Burkinabè de la Cote d’Ivoire (CAB-CI) exhorte le gouvernement à faciliter l’établissement de la CNIB pour les Burkinabè de la Cote d’Ivoire.

Après l’adoption du nouveau code électoral le 30 juillet dernier, la Coordination des Associations Burkinabè de la Cote d’Ivoire (CAB-CI) salue cette nouvelle disposition du code électoral qui met ainsi fin à une injustice datant depuis les années 1960. C’est ce qui ressort de la bouche président du CAB-CI à travers une conférence de presse animée le samedi 11 août 2018 dernier à Treichville (ABIDJAN)

Les burkinabè de l’extérieurs pourront belle et bien participer aux élections présidentielles de 2020. C’est le débat qui anime le Burkina Faso actuellement. Après la modification du code électoral le 30 juillet dernier, un bras de fer est lancé entre le gouvernement et l’opposition. Selon le nouveau code, les documents de votation sont : la CNIB et le passeport.
Cependant, la CAB-CI à travers une conférence de presse animé le samedi 11 août 2018 (Abidjan), son président Ouibga Abdoulaye a relevé des insuffisances dans les dispositions du nouveau code électoral sur le plan technique en ce qui concerne les pièces de votations et les lieux censés abriter les bureaux de vote.
Selon O. Abdoulaye, il est bien d’uniformiser les pièces pour tous les burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur. « Tous les burkinabè qui vivent en Cote d’Ivoire sont exclus de cet processus parce qu’ils ne disposent pas de CNIB » s’inquiète t-il.
La coordination a indiqué qu’il reste sceptique face à la promesse de l’Etat burkinabè sur la question de l’arrivée d’une délégation de l’ONI pour faciliter l’acquisition de la CNIB.
La CAB-CI souhaite que cette opération se fasse le plus tôt possible et de façon gratuite vu que les élections s’approchent à grand pas.
Également, Ouibga Abdoulaye invite les autorités burkinabè à prendre les dispositions nécessaires pour les lieux d’enrôlement et de vote afin de permettre à un grand nombre de burkinabé de la Cote d’Ivoire de participer aux élections.

Recommandations

Input your search keywords and press Enter.