Taking too long? Close loading screen.
Vous lisez actuellement:
Rétablissement de la coopération Chino-Burkinabè : le ton donné par la signature de 4 conventions
Full Article 3 minutes read

Rétablissement de la coopération Chino-Burkinabè : le ton donné par la signature de 4 conventions

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a reçu ce jeudi 12 juillet 2018, une délégation chinoise conduite par le vice 1er ministre de la République populaire de Chine. Une visite d’amitié et de travail qui a conduit à la signature et échange de notes de 4 conventions dans des secteurs spécifiques : le tarif douanier, l’assistance agricole, l’assistance aux centre de formation professionnelle et de la réhabilitation de l’hôpital de l’amitié de Koudougou.

Le rétablissement de la coopération entre la Chine et le Burkina Faso se fait déjà sentir. Ce jeudi 12 juillet 2018, le Chef de l’exécutif burkinabè a reçu une forte délégation chinoise pour une visite d’amitié et de travail.

L’une des étapes phare de la séance de travail de ce jour, est la signature de 4 conventions et d’échanges de notes. Le 1er accord concerne le traitement du tarif douanier de 0 à 97% des produits d’origine du Burkina Faso exportés vers la Chine.   Ensuite ce fut la signature d’une convention concernant le projet d’assistance technique agricole. La troisième signature et d’échange de note a concerné le projet d’assistance technique aux centre de formation professionnelle. Enfin, l’étude sur les projets du CHU de Bobo Dioulasso et la réhabilitation de l’hôpital de l’amitié de Koudougou et autres a clos l’épisode de signature de conventions. Ces engagements ont été signées par Qian Keming, Vice-ministre du Commerce, représentant la partie chinoise et Alpha Barry, ministre des Affaires Etrangères.

HU Chunhua, Vice 1er ministre du Conseil des Affaires d’Etat, Chef de la délégation Chinoise a soutenu que le rétablissement de la coopération Chino-Burkinabe, le 26 juin dernier a été possible grâce à l’engagement des Chefs d’Etats Chinois et Burkinabè, ceci, malgré la pression. « Le Président Chinois assigne une grande importance à cette coopération », poursuit-il. M. HU Chunhua affirme aussi que la visite de ce jour permettra dans une moindre mesure, de renforcer leurs connaissances mutuelles et de préparer la rencontre entre les deux chefs d’Etats qui aura lieu à Pékin dans quelques semaines.

Pour Paul Kaba Thieba, les Chinois et Burkinabè partagent des valeurs sociales, d’harmonie et de discipline toute chose qui concourront à la consolidation de leur coopération. Apres l’ouverture d’une Ambassade chinoise au Burkina, qui interviendra ce jour même, le Chef de l’Exécutif burkinabè assure que « toutes les dispositions sont prises pour l’ouverture d’une Ambassade du Burkina à Pékin ».

 

Juste Mien

Recommandations

Input your search keywords and press Enter.