Taking too long? Close loading screen.
Vous lisez actuellement:
Le Nigeria est devenu la capitale de la pauvreté
Full Article 2 minutes read

L’objectif de développement durable (ODD) des Nations Unies visant à mettre fin à la pauvreté extrême d’ici 2030 a peu de chances d’être atteint – en grande partie, à cause du Nigéria.

Un nouveau rapport de The World Poverty Clock montre que le Nigeria a dépassé l’Inde en tant que pays avec les populations les plus pauvres du monde. L’Inde a une population sept fois plus grande que celle du Nigeria. L’impossibilité de sortir plus de citoyens de l’extrême pauvreté est imputable aux gouvernements nigérians successifs qui ont mal géré les vastes richesses pétrolières du pays par l’incompétence et la corruption.

Les 86,9 millions de Nigérians qui vivent actuellement dans une pauvreté extrême représentent près de 50% de sa population estimée à 180 millions. Alors que le Nigeria fait face à un boom démographique important – il deviendra le troisième plus grand pays du monde d’ici 2050 – c’est un problème qui va probablement s’aggraver. Mais le fait d’avoir une grande partie de la population qui vit encore dans l’extrême pauvreté est un problème à l’échelle de l’Afrique.

L’Éthiopie est en bonne voie de réaliser l’ODD des Nations Unies visant à mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030. Parmi les dix premiers pays, seuls le Ghana et la Mauritanie sont également sur la bonne voie avec les ODD. En effet, sur les 15 pays à travers le monde où l’extrême pauvreté augmente selon les données de World Poverty Clock, 13 sont actuellement en Afrique.

En conséquence, l’objectif visant à mettre fin à l’extrême pauvreté dans le monde est déjà improbable. En juillet 2018, 83 millions de personnes seraient sorties de l’extrême pauvreté depuis janvier 2016 – mais ce chiffre est inférieur de 37 millions à celui requis pour atteindre l’objectif de 2030.

Input your search keywords and press Enter.