Taking too long? Close loading screen.
Vous lisez actuellement:
Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger: 8 délégués élus en France pour trois ans
Full Article 2 minutes read

Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger: 8 délégués élus en France pour trois ans

Les Burkinabè de France ont choisi dimanche dernier, les 8 délégués des six régions du Conseil supérieur des Burkinabè de France (CSBE) pour un mandat de trois ans, apprend-on ce mercredi du site Lefaso.net citant une source de l’Ambassade du Burkina Faso en France.

Il s’agit de deux délégués pour la région 1 (Hermann Ouédraogo et Benjamin Zoumba), un délégué pour la région 2 (Ardiouma Sirima), un délégué pour la région 3 (Désiré Tapsoba), un délégué pour la région 4 (Roger Somé), un délégué pour la région 5 (Marcel Kagembega) et deux délégués pour la région 6 (Antoine Yougbaré et Marcelin Somé).

L’information émane d’un communiqué de l’Ambassade du Burkina Faso en France signé par Apollinaire Baghnyan et publié ce mercredi sur le site Lefaso.net.

«Peut-être, le grand intérêt que la Communauté burkinabè de France a porté à cette élection préfigure-t-il celui de futurs rendez-vous électoraux» a ainsi conclu Apollinaire Baghnyan son communiqué.

C’est «entre retrouvailles, discussions et conciliabules dans une ambiance détendue, (que) plus de 200 électeurs avaient déjà voté en début d’après-midi (du dimanche), aidé en cela par un dispositif organisationnel qui n’a pas laissé place à l’improvisation».

«A 18H30, à la clôture des votes, 400 votants avaient émargé sur les listes du bureau de vote suscitant la satisfaction non dissimulée des organisateurs», affirme Apollinaire Baghnyan dans son communiqué.

Selon Apollinaire Baghnyan sur Lefaso.net,«l’Ambassadeur du Burkina Faso à Paris, S.E.M. Alain Francis Gustave Ilboudo s’est réjoui du grand engouement que ce scrutin a suscité puis a rappelé aux nouveaux délégués, leur mission de représentation, de défense des intérêts de la communauté et leur devoir de travailler à la cohésion et à l’union de la communauté».

«Le Consul général du Burkina Faso à Paris Mme Adiara Koussoubé/Sayaogo (…) invitera les nouveaux délégués à être dynamiques et à rester à l’écoute de la communauté de manière à être à la hauteur de ses attentes», a-t-il également affirmé.

De l’avis du coordonnateur sortant des Délégués Sibiri Nabaloum, son équipe a «débroussaillé le terrain» et «il appartient (maintenant) à l’équipe entrante d’inscrire ses actions dans (leur) sillage afin de faire aboutir certaines initiatives précédemment entreprises», apprend-on également d’Apollinaire Baghnyan dans son communiqué.

Recommandations

Input your search keywords and press Enter.